Respect-Santé-Nature CHM

Association naturiste du CHM de Montalivet

Tag: Vendays Montalivet

CONTRATS 2019 : DERNIERE PROPOSITION DE RSN

Chers adhérentes, chers adhérents,

 Voici un point d’étape, suite à la réunion du 23 octobre et avant les décisions définitives et imminentes de la direction. Un point de blocage important reste la question de la redevance.
En résumé, le projet de redevance que veut appliquer la direction se décompose ainsi : 349.252 €HT pour récupérer les augmentations de loyer mairie et ONF, 218.610 €HT pour sa propre marge de 3,5% et 89.410 €HT de surplus non justifié. Au total, cela fait 657.272 €HT, soit 723.000 €TTC. Cette somme répartie occasionne une augmentation TTC pour nous de 100€ pour les emplacements nus (augmentation = 6%), 150€ pour ceux qui sont électrifiés (=10%), 200€ pour les Mobil Homes 100m(=12%), 250€ pour les Mobil Homes 150m(=11%), 300€ pour les Mobil Homes 180m(=11%), 350€ pour les Bungalows (=11%).
Nous nous sommes fortement opposés à ce projet pour trois raisons principales :
         Dans le contexte de répercussion des loyers ONF et mairie, s’octroyer une marge de profit de 3,5%, largement au-dessus du coût de la vie est inacceptable.
         Le surplus de 89.410 €HT qui nous est insidieusement infligé est révoltant.
         Les écarts de 6 à 12% d’augmentation sont inadmissibles.
Nous avons fait une contreproposition (1,2% plutôt que les 3,5%) refusée par la dirrection malgré le soutien de l’ANM.
Nous avons fait une DERNIERE PROPOSITION (voir tableau ci-joint), non pas qu’elle nous satisfasse, mais pour ne pas rompre la négociation avec la direction et se voir imposer le pire.
Cette proposition est très concrète et argumentée. Elle est élaborée selon les propres méthodes de calcul de la direction.
Elle est basée sur :
         L’abandon du surplus de 89.410 €HT non justifié
         La réduction de la marge à 2,2% (inflation prévisionnelle 2018)
         Une répartition équilibrée entre les différents types d’emplacement.
Pour le reste, la direction doit prochainement nous communiquer un nouveau projet de contrat suite aux débats et aux engagements qu’elle a pris au cour de la réunion du 23.
La direction est revenue en arrière sur de nombreux points, nos actions et votre mobilisation y ont certainement contribué : l’abandon du projet de taxer les enfants de 4 à 10 ans, celui des 2.000€ de transfert de parcelles, la suppression des mentions concernant l’obligation de démonter son bungalow en cas de fin de contrat, le maintien d’un cahier des charges préservant ainsi un volet contractuel plus collectif et évitant la seule confrontation client-direction dans un contrat uniquement individuel, etc. Mais bien d’autres sujets nous attendent à l’avenir, l’obtention d’un avenant au bail avec la mairie, la zone tampon, une mise en conformité respectueuse des propriétaires et pédagogique plutôt qu’aveugle et autoritaire (zone ONF, claustras et autres …)
ALORS RESTONS MOBILISES ENSEMBLE ON PEUT SE FAIRE ENTENDRE !
Pour le bureau de RSN,
Le Président, Marc Galliot
 Cliquez sur le tableau :
dernière proposition RSN - redevance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PROJETS DE LA DIRECTION: L’ARGUMENTAIRE ET LES PROPOSITIONS DE RSN

Depuis plus d’un an le CHM subit la tempête « Tohapi ». Des augmentations et des contraintes toujours à la hausse mais une qualité de vie et des prestations qui restent désespérément au point mort malgré les belles paroles des dirigeants. Alors que Vacalians se targue d’atteindre des bénéfices jusque-là jamais atteints, ses projets d’augmentations en tous genres pour 2019 risquent de mettre encore plus à mal les familles du CHM.
 
Avant de vous détailler ces projets et de vous présenter les propositions que nous allons défendre face à la direction, nous voulons vous dire que plus de 500 personnes ont déjà signé notre pétition « Tohaprix » pour s’opposer aux intentions du Groupe que nous considérons néfastes pour le CHM. Notre association est désormais affiliée à l’Union Nationale des Propriétaires de Mobil Homes (UNPMH). Nous nous sommes rapprochés d’associations dont certaines de défense de consommateurs et aussi d’avocats. Tous nous confirment que le cadre régissant le fonctionnement des campings est surtout favorable à leurs propriétaires. Les prix sont libres. De ce fait la marge de manœuvre des clients pour des recours juridiques est plus que réduite.
 
Malgré ce contexte difficile, nous ferons tout pour défendre au mieux nos intérêts. Votre soutien aux actions que nous avons engagées, comme la pétition, sont un appui considérable.
 
Une nouvelle réunion est prévue avec la direction et les associations le 23 octobre. Nous verrons à l’issue de celle-ci s’il nous faudra envisager de nouvelles actions afin de conserver tout ce qui fait la véritable richesse du CHM: la simplicité et l’authenticité des liens qui se tissent entre ses usagers, la faculté de ce lieu à faire se rencontrer des personnes de tous les milieux sociaux, son histoire, la beauté sauvage de son environnement. 
 
 
 
 
 
Argumentaire RSN pour réunion du 23-10-2018 1:9Argumentaire RSN pour réunion du 23-10-2018 2:9Argumentaire RSN pour réunion du 23-10-2018 3:9Argumentaire RSN pour réunion du 23-10-2018 4:9Argumentaire RSN pour réunion du 23-10-2018 5:9Argumentaire RSN pour réunion du 23-10-2018 6:9Argumentaire RSN pour réunion du 23-10-2018 7:9Argumentaire RSN pour réunion du 23-10-2018 8:9Argumentaire RSN pour réunion du 23-10-2018 9:9

 

BULLETIN D’INFORMATION N° 16 (février 2018)

Chers adhérents, chers amis,

Avant de commencer ce premier bulletin d’information 2018, nous voulons vous souhaiter à tous une excellente nouvelle année, heureuse, pleine de santé et de projets qui seront réalisés.

L’année 2018 risque d’être une année compliquée au CHM. En effet, la stratégie commerciale envisagée par Vacalians-Tohapi-Permira pourrait encore nous inquiéter. Face à l’appétit financier du Groupe, le seul moyen pour les usagers de montrer qu’ils tiennent à ce que le CHM reste le noyau du naturisme (et qu’il ne devienne pas un banal produit commercial) est leur engagement et leur mobilisation. Lire la suite

Rendez-vous à la Mairie.

logo-ville-vendays-montalivet-grandDes représentants de notre association avaient rendez-vous à la Mairie le 18 janvier. Ils ont appris que le bail serait désormais de 2 fois 9 ans. Par ailleurs, Tohapi, voudrait louer la zone tampon entre CHM et ACM afin d’étendre ce dernier et d’ y monter tentes et Lodges, voir cet article.

Par ailleurs d’après l’Adjoint au Maire, le CHM n’aurait encore rien décidé au sujet de la fermeture annuelle de 3 mois l’hiver. Toutefois. Si celle-ci devenait effective, seraient uniquement concernés les usagers en caravane et mobile-home (zones communale et ONF). Les propriétaires de bungalow seraient épargnés car acquittant une taxe d’habitation et une taxe foncière. Nous avons fait valoir que certaines personnes résidant à l’année sont de condition modeste et que la grande majorité participe à la vie et à l’économie de la commune. L’Adjoint au Maire semble nous avoir entendus.